[MàJ] Blender n'est pas accepté pour le programme GSoC de cette année...

par Lapineige

publié dans 3D , Blender , Actu

[MàJ] Blender n'est pas accepté pour le programme GSoC de cette année...

Mise à jour: la réponse de Google à voir en bas de page.

Bonjour à tous.

Désolé mais pour une fois je vais être porteur de mauvaises nouvelles...

Blender n'a pas été accepté pour les Google Summer of Code de cette année...

Le but des Google Summer Of Code (GSoC) et de financer chaque année des étudiants pour qu'ils travaillent pendant environ 6 mois au développement d'un logiciel. Et cela fait 10 ans que Blender est sélectionné pour participer à ce programme.

Pour l'instant les équipes de Google n'ont pas précisé la raison de ce refus, qui tombe très mal, puisque la Blender Fondation a comme toujours besoin d'argent pour financer le développement de Blender, et que les développeurs sont occupés avec Gooseberry.

Il est vrai que seul une partie des projets issus de GSoC finissent par intégrer définitivement Blender. Il n'empêche qu'ils ont permis à pas mal de fonctionnalités plus ou moins importantes -le dernier ajout majeur en date et l'intégration de nouveaux outils de peinture.

Bref on attend plus de détails de la part de Google...

Bon blend quand même...

Mise à jour: Voici la réponse de Google, et la réaction de Ton Roosendaal:

Hi,

Below Google's feedback.
------------------
Unfortunately, as usual we had to make a lot of hard decisions this year as we always do, and your org was one of them. We also felt that your ideas page could have used some work this year. We would like ideas pages in our preferred format http://en.flossmanuals.net/GSoCMentoring/making-your-ideas-page/ and to be a bit more fleshed out than yours was this year. I hope you'll consider applying again in a future year!

Cheers,
Carol
------------------

Our ideas page structure was copied from 2011, 2012, 2013 and 2014.
We never heard that it was not formatted correctly... OK, now we do! :)

Here's a good page outlining Google's process for selection:
http://en.flossmanuals.net/GSoCMentoring/org-application/

They try to make it clear that no org can expect to be accepted every year.
That's only fair. No hard feelings here, GSoC was always a gift, not a right.

On the GSoC mentor-org mailing list someone mentioned (two years ago) that their org skipped a GSoC once, just because they were feeling that effect was wearing off - mentors not sufficiently being motivated either. To some extent I think we have a similar effect going on... GSoC was turning into a burden as much as an opportunity for our organization. For the hardest working contributors it meant every year that their hands were tied during the summer. They now are free for other tasks - something that can also bring good things for everyone.

As for me, instead of GSoC coordination I will spend time with the module teams on streamlining our organization to make it easier for more developers to come on board. Bug tracker duties and patch reviewing seem to eat up our energy and lust-for-coding too much as well. Too few people do too much now...

Laters,

-Ton-

Ton Roosendaal

Ce qui donne en français:

La réponse de Google:

Malheureusement, comme d'habitude, nous avons dû prendre beaucoup de décisions difficiles cette année, comme c'est toujours le cas, et votre organisation (ndt: la Blender Fondation) faisait pari de l'un d'eux. Nous avons également estimé que votre page de proposition de sujet aurai pue être plus travaillée cette année. Nous aimerions quelque chose dans notre format favori : http://en.flossmanuals.net/GSoCMentoring/making-your-ideas-page/ et qu'elle soit plus étoffée cette année. J'espère que vous souhaiterez candidater à nouveau l'année prochaine.

Et la réaction de Ton:

Notre page de propositions de sujets est là même que celle de 2011, 2012, 2013, 2014.
Nous ne avons jamais entendu dire que ce n'était pas formaté correctement ... Ok, maintenant nous le savons ! :)
Voici une page expliquant le processus de sélection de Google:
http://en.flossmanuals.net/GSoCMentoring/org-application/
Ils essaient de faire comprendre clairement qu'aucune organisation ne peut s'attendre à être acceptés chaque année.
Ce qui juste. Sans rancune, les GSoC ont toujours été un don, pas un droit.

Sur la liste de diffusion des GSoC quelqu'un a mentionné (il y a deux ans) que leur organisation a sauté un GSoC une fois, juste parce qu'ils se sentaient l'effet s'estomper - les mentors n'étant pas suffisamment motivés. Dans une certaine mesure, je pense que nous constatons un effet similaire ... Les GSoC devenait un fardeau autant qu'une opportunité pour notre organisation. Pour les contributeurs qui travaillent le plus, cela signifiait chaque année que leurs mains étaient liées pendant l'été. Ils sont maintenant libres pour d'autres tâches - quelque chose qui peut également apporter de bonnes choses pour tout le monde.

Quant à moi, au lieu de coordonner les GSoC je vais passer du temps avec les équipes des différents modules pour rationaliser notre organisation, pour faciliter l'arrivée de nouveaux développeurs expérimentés. Le trackeur de bugs et la relecture de patch demande apparemment trop de temps et d'énergie. Trop peu de gens pour faire trop de choses actuellement.

Je suis particulièrement d'accord avec lui sur un point: même après 10 ans, ce n'est pas un droit, mais un cadeau.

Et je pense que ce qui m'a choqué quand j'ai appris la nouvelle, c'est cette cofusion implicite...

Tant mieux pour les dév's, ils profiterons du beau soleil d'Amsterdam ! ^^

Je retiendrai notamment sa dernière phase (Too few people do too much now...): comme je le répette souvent les dév's de Blender sont types halluciants qui bossent déjà énormément. Si vous voulez que le développements aille plus vite, la solution c'est d'engager plus de développeurs... Et ça passe par nos dons ! :)

Commenter cet article

triboulet 03/03/2015 17:09

Il reste optimiste et personnellement j'aime ça!!

Lapineige 03/03/2015 18:25

Oui Ton a toujours su voir le bon coté des choses ^^
Et puis il est au courant de problèmes internes que nous ne connaissons presque pas.
Il a aussi assez de recul pour ne pas réagir bêtement. Aucune raison d'incendier Google dans ce cas, il est bien conscient que ce n'est pas un droit.